Banc d'essai

Les blocs de puissance MODWRIGHT KWA 100SE Et 150 SE

Nous allons vous faire profiter du test des blocs de puissance Modwright (arrivés tout récemment) effectué ce jour chez Hifi Link.

Commençons par le Modwright KWA100SE :

  • il est bien conçu ce 100SE, toujours les borniers HP bien écartés : positionnés à l’extrême gauche et extrême droite
  • borniers supers pour les bananes, par contre les fourches 6mm ont un peu de mal à bien se positionner (il faut s’y reprendre à deux fois)
  • un switch à l’arrière (LED ON LED OFF) qui permet d’éteindre la lumière bleue de la face avant
  • un switch de Ground (arrière)
  • un switch bien caché sous la face avant qui permet d’allumer l’appareil (tellement bien caché, que je pensais que le 100SE était en panne lors du branchement !)
  • un switch on/off (arrière)
  • entrées RCA et XLR (dommage pas de clip de verrouillage XLR)
  • L’appareil, dès la mise sous tension, fait une petite préchauffe de 1mn (logo bleu clignote puis devient fixe)

Le Modwright KWA150 SE :

Idem mais en plus:

  • des borniers HP cardas (silver) qui acceptent parfaitement les fourches 6mm et les bananes et qui se serrent à la clé de 11 !
  • un switch high bias et low bias
  • un switch mono / stéréo et un bornier HP sup si on décide d’utiliser le bloc en MONO
  • le switch ON OFF arrière n’existe pas : c’est le logo avant Modwright central qui est un bouton poussoir

Je dois avouer que la construction est de qualité !
Avec un avantage pour le KWA 150 SE (j’adore les borniers qui se serrent à la clé et les bases XLR à verrouillage).

Configuration de test :

Source : La Rosita Pi et du DAC 8 d’Audio Research (reliés par du Viard Audio Sliver HD en XLR),
Pré-ampli : Audio Research REF 5 (liaison au Modwright assurée par du Cardas Golden Référence en XLR)
HP : Wilson Audio Sasha (pas encore rodées) reliées en cardas Golden Référence.

Pour la musique….

Convaincus du potentiel énergétique du Modwright KWA 150se, nous passons Massive Attack « Angel » c’est foudroyant, la basse est maitrisée avec un densité étonnante !
Effectivement le 150SE développe des chevaux sans jamais s’effondrer, ce sont les fissures qui apparaitront sur votre habitation avant que le KWA150SE puisse se mettre en sécurité !

Les blocs Modwright font preuve d’une grande maitrise.
Le KWA 150 SE est basé sur des transistors MOSFET et le 100 SE sur des JFET.
Le 150SE est puissant, je n’ai pas réussi à atteindre les limites, les basses sont puissantes, percutantes et toujours très définies.

Il est clair que le 150SE apporte plus, l’ayant comparé plus de 4H sur une journée au 100SE.

Le 150SE a une «pêche» importante et pas au détriment du reste, il alimente de grosses enceintes sans broncher.
Le Modwright KWA150SE pousse toujours, il n’est jamais à bout de souffle et à volume soutenu, je peux vous dire que l’aération, la délicatesse restent au rendez vous !

Pour des enceintes gourmandes : nous vous aiguillons sur le KWA 150 SE, et pour des enceintes plus modestes le 100SE vous en donnera autant, c’est juste un peu de finesse qui le sépare si vos enceintes sont à la hauteur.

Nous ne sommes pas dans l’écoute tubes, mais pas si loin avec les séries SE du constructeur…

Je vais apporter une critique à laquelle j’ai pensé ce matin : Les Modwright n’ont pas de Trigger 12V.

Enregistrer

Back to list

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.