Les actus Hifi Link

Nouveau DAC Master Reference SE chez APL !

nouveau APL DAC DSD MR SE

Vous connaissez les fameux DAC de chez APL, les DAC si « analogique », les DAC qui s’imposent dans le monde de la haute fidélité.

Énormément de clients exigeants se sont offerts les DAC APL, les plus chanceux se sont tournés vers le DAC Master Reference (MK1 ou MK2).

En ce mois de septembre APL nous propose sa nouveauté, inattendue le DAC DSD MR SE, comprenez: Master Reference en version SE, SE comme Spécial Edition…

Coté technique:

Avantage de cette version Spécial Edition:
La machine a été revue en grande partie par rapport à la précédente version MK2:

1. Technologie propriétaire utilisant des CPLDs Ultra Rapides (Complex Programmable Logic Devices) en configuration mono.

2. Toues nouvelles cartes PCB à quatruple couche pour réponde au CPLDs ultra rapides.

3. Architecture d’horloge revue en utilisant des horloges maitre: femto-jitter.

4. Nouvelle technologie de haute précision avec des résistances amagnétiques pour l’étage final de conversion D/A.

5. Étage de sortie à tube modifié pour plus de précision et de dynamique.

6. Upgrade de l’alimentation et des cartes d’entrée numériques.

 

Test et écoutes:

Le nouveau DAC SE est arrivé la semaine dernière, nous devions attendre une semaine avant de vous en parler objectivement.

Et événement concomitant, les fameuses Wilson Audio Chronosonic XVX sont arrivées au magasin et nous avons aussi atteint la fin de leur rodage après un mois d’alimentation jour et nuit.

Alors ce test est un test où enfin tout est « posé » !
Avec pour nous la meilleure enceinte du monde, c’est un véritable Zoom x100 que nous allons pouvoir faire sur cette nouvelle mouture de DAC.

Les autres maillons de test:
-Amplificateurs: Karan KAM 2000
-Streamer : APL DNP SR MK2, Lecteur CD/SACD: APL DTR MR
-Préamplificateur: APL PRE MR
-Cables: Esprit Gaia et Esprit nouvelles gamme L’esprit

C’est un système « loupe » à plus de 900.000 euros qui est à l’écoute pour aller dénicher toutes les différences de cette version du nouveau DAC.

 

Nous sélectionnons plusieurs titres:

Diana Krall, « How deep is the Ocean » sur l’album This Dream of You

diana krall this dream of you

L’enregistrement est tellement bon, intéressant pour les comparaison de matériels.
La voix de Diana Krall offre une amplitude et une magie que nous n’avions jamais encore pu « palper », c’est vraiment troublant de réalité: On adore !
Coté piano, ce sont les attaques des notes qui font la plus grande différence, le piano prend une ampleur folle, le piano est dans la pièce, notamment à 2min 50′ c’est absolument bluffant.
Enfin pour les cymbales, celles ci sont naturelle et les notes s’établissent et durent longtemps.
Lu par le DAC APL MR SE, ce morceau apparait comme un véritable chef d’œuvre.
Un gain notable sur cette piste ! Et la larme à l’œil tellement la restitution est d’une rare beauté.

 

Beethoven:
Piano Concerto No.5 In E Flat Major Op.73 -« Emperor » – 2. Adagio un poco mosso
par Yundi & Berliner Philharmoniker & Daniel Harding :

yundi beethoven CD

Sur l’introduction, l’orchestre prend un volume grandiose, on rentre en symbiose.

Cette version SE sur cet enregistrement de Piano « explose », par rapport au DSD MR MK2, ici nous avons des attaques encore plus franches, des micros informations qui nous permettent d’aller sentir la texture de la corde.
En extinctions de note et silence, nous grimpons aussi d’un cran.
Quelle souplesse, quelle magie dans la restitution.
100% de réussite sur cet album !

 

Musica Nuda Day tripper sur l’album Live at FIP:

Ici dans l’introduction les cordes sont d’une netteté irréprochable, la rapidité des attaques ne fait plus du tout défaut !
L’Harmonica est subtile et ne vient jamais exciter l’écoute.
Coté des voix, alors là….la voix de Petra est juste exquise et naturel.
L’ensemble, contrebasse, voies, harmonica est magnifiquement restitué, les studios FIP se dessinent devant nous et encore plus à 4min 40s quand le public applaudit. Car c’est souvent là sur les live que de mauvais DAC s’embrouillent.

 

Conclusion:

Le nouveau DAC SE est encore plus subtile, plus rapide.
Le convertisseur atteint vraiment des sommets de vérité et de naturel, jamais nous n’avions entendu un piano ou ou contrebasse avec autant de « corps » c’est troublant.
Le DSD MR MK2 se hissait proche de la lecture de bande magnétique, nous dirions cette fois que ce SE se hisse au niveau de la bande magnétique… si certains d’entre vous savent de quoi on parle avec la référence Bande Magnétique, vous comprendrez le niveau d’excellence de ce DAC.

La conversion CPLDs Ultra Rapides fait une énorme différence, combiné au bruit de fond encore plus bas de l’appareil c’est un sans fautes.

Une supériorité, oui et qui se ressent sur tous les morceaux.
Depuis que ce DAC est arrivé au magasin, nous n’arrivons plus à le débrancher ! Sur toutes les installation très haut de gamme, le gain est incontestable.
Que vous ayez une Wilson Audio Sabrina, une Sasha, une Wilson Benesch ACT one, une Verity Audio, une Magico …. c’est une évolution qui va faire monter votre restitution d’un cran très notable.

A 49000 euros ce n’est pas donné certes, mais à ce jour le Numérique joué de telle manière si « ANALOG » peut faire éventuellement oublier le prix ?

Enfin la classe et le respect du constructeur APL: les clients qui ont acheté un MR MK1 ou MK2 se voient proposer l’upgrade de la machine pour un prix très accessible, alors que dans le cas du SE quasiment 50% de la machine évolue.
Vous êtes dans la famille APL, alors vous êtes accompagné et pas oublié. On appelle cela du respect client ! (ce que quelques marques ont parfois oublié).

 

Encore une belle création du maitre Alex Peychev de chez APL, un génie !

 

On attribue donc l’Award Hifi Link recommande, c’est un énorme coup de cœur.

Back to list

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.