Nous avons eu la chance d’être les premiers à recevoir ce nouveau lecteur réseau Amara Musica Diamond Server, c’était le 24 Mars 2015.

Un serveur que nous attendions depuis longtemps, c’est chose faite il est complétement finalisé après de longs mois de R&D.

 

Présentation du Diamond Server:

amare musica box ouverte hifi link

Le Diamond Server arrive dans un véritable Flight Case sur mesure qui arbore le logo Amare Musica.
L’appareil est bloqué dans d’épaisses mousses.
Ci-dessus, la télécommande, un câble RJ45, un câble secteur et surtout: les supports de découplage spécifiques Franc Audio !

 

amare musica face hifi link

Un coffret très très bien fini avec les pièces usinées dans la masse !  Plusieurs finitions sont par ailleurs disponibles y compris une application chromée.
Le coffret est usiné en Pologne, les parois finies ont une épaisseur de 10mm.
Le Diamond Server monté sur ses supports de découplage Franc Audio est très élégant.

En façade, c’est minimaliste, un écran LCD avec affichage ambre de luminosité variable (Touche UP et DOWN) de la télécommande.
L’afficheur propose plusieurs modes:
-Lecture avec infos sommaires
-Lecture avec informations détaillées sur le morceau.
-Menu de configuration (NAS, sortie Audio, bibliothèques…)
-Display OFF

 

amare musica ar hifi link

Au niveau de la connectique:

Sorties numériques:
-Spdif : BNC et Coaxial
-AES EBU
-USB (deux ports)

Entrées:
-2 ports USB pour mettre une clé USB ou disque dur (pour jouer la musique en local sans serveur)
-port RJ45 pour liaison réseau

 

Configuration de test:

-Wilson Audio Alexia
-Karan KAS 600 et Karan KA L réference
-Cablage:  HP : Esprit Gaia – Modulation: Esprit Gaia – Numérique Spdif : Esprit Gaia – USB: USB TIM absolue créations
-DAC: Meitner Audio MA-1, Métronome Technologie C8 et Ayon Audio S5 (utilisé uniquement en DAC)

 

-Télécommande:

La finition de la télécommande est très bonne, un très bel usinage; petit bémol cependant sur les touches métalliques qui oscillent un peu dans leur logement.

La télécommande vous servira essentiellement à activer les sorties audio numériques souhaitées:
Le Amare Musica Diamond Server reconnait automatiquement les connecteurs enfichés à l’arrière de la machine. Le menu vous propose automatiquement de les activer !

-Applicatifs sur Ipad : Lumin App et DS Audio

On passe de l’un à l’autre très simplement, lors du switch entre les deux applicatifs, les pistes sont toujours au bon endroit.
Que ce soit sur DS audio ou sur la LUMIN App, on a un contrôle total de l’avance rapide ou retour rapide (ce qui n’est pas le cas sur tous les lecteurs réseau). Très bon point donc.
Le curseur de volume n’a aucun effet quel que soit l’applicatif, ce qui est normal le Diamond server ne disposant pas de DAC, Amare n’a pas voulu induire d’atténuation pour le laisser en bit perfect. Encore un bon point technique.

Enfin sachez que vous pouvez déjà vous servir du streaming qualité CD de Tidal via BubbleUpnp sous Android.

Sous iOS cela sera possible courant du mois de Mai 2015.

Edit (le 2/05/15):
 Nous validons la compatibilité TIDAL sur le Amare musica Diamond Server.
 En installant sur votre serveur Bubble UPnP server:
  (paquet disponible ci: http://www.bubblesoftapps.com/bubbleupnpserver/)
  Nota: pour que Bubble UPnP server s’execute il faut cocher “activer le service d’accueil de l’utilisateur” dans le panneau de configuratio/utilisateurs.
   -Onglet Media Renderers
   -Sélectionner votre Amare Muisca et cocher “Create open home renderer” 
   -Télécharger l’applicatif Linn Kazoo pour votre Ipad ou Iphone
   -Cliquer sur l’onglet TIDAL, saisissez votre nom et mot de passe
   -L’applicatif Kazoo fait alors apparaitre votre Amare Diamond server !

Tidal est à vous sur le Amare Diamond server !

 

Albums:

Nous avons fait nos tests avec des fichiers  audio PCM (16/44 et 24/192) et DSD (DSF et DFF en 64fs).

1.PCM:
-Dubxanne: Police in DUB
Piste: Roxanne (PCM 16/44)

dubxanne

Nous avons sélectionné ce morceau pour ses graves. Le Diamond Server offre une lisibilité associée à une pression sonore dans ce registre au-dessus de tout ce que nous avions pu essayer en source auparavant. Le grave vous comprime la cage thoracique, les drivers de la Wilson Audio Alexia sont tenus et maitrisés. Un instant de pure magie…
Sur cette lecture, nous avons eu envie d’une chose c’est de toujours monter le volume, cette sensation que l’on a en concert où l’on a envie de toujours monter le volume. Dommage que le morceau ne dure que 5’43.
Aucune distorsion n’est perceptible y compris à haut niveau, la source qui alimente le Karan et les Wilson Audio Alexia ne sera jamais prise en défaut.
L’espace sonore dévoilé est cohérent, la scène est grande on fusionne avec la musique.
L’écoute de test met les 3 auditeurs d’accord, c’est 100% d’adhésion, on se regarde: sourires et une magie nous animent, quelle ambiance !

 

-Michel Jonasz: La fabuleuse histoire de Mr Swing
Piste: Si si le ciel (PCM 16/44)

la fabuleuse hisoire de mr swing

Le morceau “Si Si Le Ciel” offre lui aussi des graves avec une dynamique intéressante.
Les cordes de la basse sont superbement rendues, le rythme nous plonge dans un vrai bonheur musical.
A la lecture on se rend compte du sens du rythme, une ouverture de scène vraiment hors du commun, la voix de Michel Jonasz est rendue avec un naturel et un grain unique, nous sommes dans le Live !

 

2. DSD:
Compatiblité DSD, nous nous sommes servis de nos albums tests en DSD 2,8 Mhz (64fs), nous n’avons pas de fichiers audio en 5,6 Mhz à notre disposition.

-The Police: Synchronicity (DSF)

synchronicity DSD

-Dire Straits: Brothers in Arms (DFF)

brothers in arms dsd
-Diana Krall: The Girl in the other room (DSF)

the girl in the othe room DSD

Fichiers audio DFF, en sortie USB (So far away et Wrapped around your fingers):

Le morceau de Dire Straits est rendu avec une dynamique conjuguée à une ouverture très large de la scène.
Le morceau de Police offre des dynamiques et un rendu exceptionnel dans les basses, la voix de Sting offre une rare maturité.

Fichiers audio DSF, en sortie USB (Temptation):

La dynamique est superbe, c’est la première fois que nous écoutons le titre avec autant de dynamique. La voix de Diana Krall offre un naturel exemplaire.

 

Conclusion:

Ce lecteur réseau de chez Amare Musica, mérite bien son nom ” Diamond “.
Le résultat est plus que surprenant, tout y est:
-Stabilité d’exploitation à la lecture (y compris le switch à la volée entre Control Points)
-Musicalité hors du commun: Densité et fluidité du message, la dynamique et la transparence hissent le Diamond Server au top 1 des sources que nous ayons pu écouter jusque là.
Il est clair que marié à un excellent DAC vous aurez LA source de référence.

A quoi sont dues cette souplesse et cette maitrise des timbres ? Peut-être sûrement au fait que Amare Musica soit un spécialiste des amplificateurs à tubes. Nous supposons qu’ils n’allaient pas proposer une écoute typée numérique comme on peut si souvent en rencontrer dans le monde de la dématérialisation.
Cette excellence est aussi probablement due au découplage mécanique de qualité, nous avons déjà pu nous rendre compte du bienfait des découpleurs de la marque Franc Audio sous diverses sources et préamplificateurs.

Même si le Amare Musica Diamond Server sait lire tous les types de fichiers, y compris le DSD 64,128,256 et 512 avec une rare subtilité, il est raisonnable de se faire les avis sur les pistes PCM 16/44 qui constituent 98% de la bibliothèques des mélomanes. Et là nous avons à faire à une source drive d’exception !

Le seul petit point négatif que nous évoquerons est la télécommande, même si son boîtier est superbement fini en pleine masse, nous aurions aimé avoir sous les touches métalliques une membrane silicone pour plus amortir les boutons. Mais nous n’en tiendrons pas compte du fait qu’au final l’appareil se pilote plus avec une tablette ou un smartphone.

Ce lecteur réseau est arrivé chez HIFI LINK en avant-première sur le territoire, nous signons il y reste !
Le Diamond Server rejoint dès aujourd’hui dans notre showroom les installations de référence. Il accompagnera donc les Wilson Audio Sasha 2 et Alexia.

Nous le classons ce-jour comme le lecteur réseau ULTIME. Bravo, Amare Musica une vraie réussite Européenne !

 

Le lien vers le site du constructeur: http://www.amaremusica.pl/

2 commentaires sur “Test de l’Amare Musica Diamond Server

  1. Bonjour ,

    Il a l’air très intéressant ce lecteur réseau ! Encore un à ajouter à ma liste d’envie aux côté des Lumin S1 ou le drive Lumin U1 , Aurender N10 , Total DAC , Ayon … Associer à çe qui se fait de mieux en DAC du genre des Nagra HD DAC , Audiomat Maestro 3 Référence pour ne citer qu’eux , ça doit être quelque chose ! Mais Apres comment choisir et ne pas se tromper , surtout à ce niveau de prix ??? C’est pas simple vu le niveau de prestation de ces appareils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =