Banc d'essai

Le préampli Ayon Orbis

Nous avons reçu le nouvel Ayon Orbis, préampli de la marque avec étage de sortie tubes.

La face avant de l’Ayon Orbis est très simple:

-Un potentiomètre volume motorisé par télécommande

-Un bouton rotatif : Balance (2 crans gauche et 2 crans droite)

-Un bouton rotatif  : phase 0 ou 180° (un afficheur central reprend l’indication sélectionnée)

-Un bouton de sélection des entrées: de 1 à 5

-Le switch on / off se situe sous la machine dans la zone centrale

ayon orbis arr

La face arrière présente toute les connectiques nécessaires à un préampli analogique:

-Entrées: 4 paires de RCA (Line 3 à Line 6)

-Entrées symétriques: 2 paires de XLR (Line 1 et Line 2)

-Sorties : 3 paires de RCA (dont une paire TAPE out)

-Sorties symétriques: 1 paire de XLR

-Une LED phase (comme à l’habitude sur les modèles Ayon)

-Un switch pour couper la phase (en cas de boucle de masse)

 

ayon orbis int

L’intérieur de l’appareil est très fourni, on observe le montage symétrique.
Les tubes de sortie : 6H30
Les tubes d’alimentation : 6X4

Deux transformateur toroïdaux capotés : un par canal.

Matériel utilisé pour le test:

-Enceintes Wilson Audio Sasha
-Amplificateur: Ayon Vulcan III
-Source: la Rosita Pi utilisée en sortie analogique
-Câbles : Esprit Lumina (HP et modulations) et Absolue Créations In Tim (en Alternance)

Nous avons pu alterner l’utilisation de L’Ayon Orbis, la partie préamplifcation de L’Ayon S5 et aussi les audio Research REF 5SE et Audio Research LS27.

Plages musicales de Test:

1. Mario Biondi: « This is what you are »

biondi mario

2. Adèle: « Love song » (Live)

adele live

3. Daft Punk: Get Lucky (pour nous aussi célébrer les Grammy Awards remportés le mois de janvier passé)

daft punk

 

Sur Mario Biondi, le préampli Ayon Orbis affiche une aisance, tout est correct, la scène complètement épanouie.
Nous repérons encore un côté « vert », l’ampli venait juste de sortir du carton.
Ce qui impressionne, le plus c’est l’air autour de la cymbale

Sur Love Song, une élégance et une vérité sort de la machine, c’est d’un grand raffinement, que ce soit sur les cordes ou la voix de la chanteuse.
Nous repérons, en poussant le volume, un côté un peu dur sur certaines montées de la chanteuse, mais je mets cela sur le non rodage du préampli (ayant déjà repéré cela sur d’autres machines de la marque et complétement perdu ensuite).
Sur les premières partitions de basses, nous avons immédiatement l’impression d’une bande passante plus large sur l’Orbis que sur les autres préamplis, on tape du pied, le Ayon Orbis nous entraine vraiment dans la musique !

Sur Get Lucky, nous utiliserons les mêmes qualificatifs, nous pouvons percevoir sur ce morceau que l’Ayon Orbis offre une vraie richesse harmonique.
L’ingénieur du son propose une vraie finesse dans les vocales et l’Orbis nous le renvoie ! Claqué de doigts, ouverture de la scène … Tout y est.
A 2 min 40s, les voix seules sont vraiment naturelles avec une fluidité totale.

En conclusion, Ayon a réussi un vrai pari à moins de 10 000 euros et nous démontre qu’un préampli pur analogique a encore toute son utilité !
Il faudra prendre garde au câbles de modulation de part et d’autre du préamplificateur, nous pouvons obtenir des vraies subtilités et un côté très dynamique avec des câbles bien choisis !

Fiche produit: https://www.hifilink.fr/ayon-orbis/

 

 

 

 

Back to list

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.