Les actus Hifi Link

On teste le nouveau Mcintosh MA12000

test mcintosh MA12000

Les amplificateurs intégrés haut de gamme…

Nous pouvons nommer les Dan D’agostino, les Modwright, les McIntosh, Esoteric Série F, Ayon Triton et Crossfire, Nagra Classic Int, Pass Labs INT250 et les Boulder parmi nos préférés.

Mcintosh avait déjà crée ses intégrés hybrides (les MA252 et MA352), mais il manquait au catalogue un intégré haut de gamme hybride.

Le voici, il se nomme MA12000, il est arrivé au magasin, et nous avons pu longuement écouter la machine.

50kg sur la balance pour offrir 2 x 350 W

Au menu:

  • 2 entrées double XLR symétriques,
  • 6 entrées Ligne RCA,
  • 1 entrée phono MM (aimant mobile), avec prise de terre,
  • 1 entrée phono MC (bobine mobile), avec prise de terre. Le McIntosh MA12000 permet, sur ces deux dernières prises, de définir finement l’impédance des cellules phono ciblées,
  • 1 sortie double XLR préamplifiée,
  • 1 sortie RCA préamplifiée,
  • 1 paire de sorties borniers par impédance : 2 Ohms, 4 Ohms, 8 Ohms.
  • 1 prise casque jack 6,35 mm avec technologie HXD (Headphone Crossfeed Director), assurant selon la marque une spatialisation bien plus naturelle.

Aussi un DAC dernière generation: le DA2 qui propose une multitude d’entrées:

2 prises optiques, 2 prises coaxiales, 1 port USB-B, 1 port HDMI ARC pour branchement sur TV, et une connectique MCT (transport numérique présent sur les lecteurs CD/SACD de la marque).

Les formats acceptés: PCM 32 bits / 384 kHz et DSD jusque 512.

Le premier test:

Nous le branchons sur les Wilson Audio Alexia 2, avec nos meilleures sources: APL DSD MR MK2 et streamer APL DNP pour ne pas mettre en défaut la source et avoir un véritable zoom sur les prestations du MA12000.

Et bien c’est une déception, il manque de l’ampleur, çà manque de puissance pour driver ces Alexia 2 (qui sont très énergivores), nous passons alors sur les borniers 4 ohms et c’est à peine mieux.

Nous arrêtons ce premier test, on ne peut pas en vouloir à l’amplificateur, nous parlons ici d’une enceinte à 70000 euros.

 

Deuxième test:

Il nous faut donc une excellente enceinte mais moins gourmande: nous sélectionnons la Wilson Audio Sasha DAW.

Cette fois le sourire apparait sur nos visages.

Nous sélectionnons deux albums test:   Jacques Loussier puis Michel Jonasz Quartet

 

 

 

 

Deux beaux enregistrements, le piano de Loussier est lisible, dense et naturel, le rythme est bel est bien là.
La grosse caisse a du poids, tout cela passe sans aucun soucis !

Sur Michel Jonasz, les voix sont charnelles (l’étage de préamplification à tubes fait son effet), la rythmique de Manu Katché est belle avec de l’impact. Même si on note un tout léger trainage par rapport aux meilleurs intégrés que nous connaissons (le Dan D’agostino Progression par exemple).

 

Troisième Test:

Cette fois avec la nouvelle Wilson Benesch Precision P1, sur les mêmes albums.

Là c’est sublime, subtile, plus aucun bémol. Le MA12000 se ballade, les graves sont fermes lisible, les voies sont justes !

 

Nous sommes trois testeurs et sommes unanimes ! Ca marche !

 

Conclusion:

A ce tarif de 18000 euros, rien à dire l’intégré se place bien, il offre un peu plus de raffinement que son « petit » frère le MA9000,
Vous l’aurez compris ne pas lui appliquer de trop fortes charges (c’est à dire des enceintes trop gourmandes), chez Mcintosh nous parlons là plutôt des MC611 et des MC1.25KW !

En résumé: Le MA12000: on aime ! Et quel look, il a tout d’un McIntosh, les poignées, les tubes visibles et les vu mètre, il est splendide.
L’ampli vient d’obtenir l’award Achar Reference chez Haute Fidélité, award mérité.

Back to list

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.