Les actus Hifi Link

Une expérience unique en HiFi le Pure DSD

Depuis 3 ans, nous commençons à voir arriver sur le marché des vrais fichiers DSD.

Pour rappel le DSD (Direct Stream Digital) est un format audio numérique inventé par Philips et Sony en 1999. Le DSD consiste en un codage de son à très haute fréquence d’échantillonnage, entre 64 et 512 fois supérieure à l’échantillonnage PCM du CD, soit 64 fs (1 fs = 44100 Hz).
En haute fidélité, le DSD est disponible uniquement sur:

-Les Super Audio CD (SACD) en 64 fs
-Les machines dématérialisées compatibles en 64, 128, 256 et 512 fs

(Nota: le streaming Qobuz ou Tidal ne le permet pas encore, uniquement le téléchargement DSD est possible, cela est dû aux bandes passantes des serveurs)

Nous parlons aussi de VRAIS fichiers DSD, car les studios ou les labels livrent parfois des fichiers DSD non natifs, en effet plusieurs raisons possibles:

-Les bandes masters ont été travaillées en PCM avant d’être converties en DSD.
-Créations de fichiers DSD à partir de fichiers PCM 16/44 ou PCM Hi Res.

Ce genre de fichiers DSD ne présentent donc pas d’intérêt car un passage en PCM a été opéré.
La difficulté est que le mastering en DSD nécessite des consoles de mixages très pointues donc relativement onéreuses.

Pour convertir les bandes Masters en DSD, il est nécessaire d’utiliser un ADC (convertisseur Analogique > numériques):

Les ADC Merging Horus et Hapi, utilisés par des studios référents comme Pyramix:

Le fameux Grimm Audio AD1 (limité à 64 fps):
Recommandé par Hein Dekker de Channel Classic, ou par Réné Gambini de Lyrinx.

 


Aussi une fois que vous disposez de SACD ou de fichiers audionumériques en vrai DSD, c’est à dire une conversion native au format DSD à partir des bandes masters, il s’agit d’avoir les bons appareils hifi pour les restituer:

-Un drive pouvant sortir le flux DSD (et pas en DoP) sur une connectique spécifique (SDIF, MCT, DTR etc…)
-Un DAC travaillant en pure DSD (sans conversion PCM intermédiaire)

Nous assistons aussi ici à un grande approximation des constructeurs de Hifi, le but étant de flouer le consommateur !
En effet bons nombres de Drives ou DAC ne dialoguent que en DoP, les constructeurs indiquent que le fichier reconstruit est identique, mais oublient de vous parler du jitter induit à la reconstruction en DSD.
D’autres aussi utilisent les faisceaux de résistances R2R et ne peuvent alors traiter l’information que en PCM avant de sortir en analogique.
Lorsque sur des machines vous lisez DoP ou R2R, il est utile de se méfier si vous souhaitez envisager la lecture en DSD.

Il faut donc pour respecter la chaine Pure DSD, tout regarder: les fichiers audio et les machines, le passage dans un état PCM est donc à proscrire.
Des labels très sérieux comme Native DSD, Channel Classics, etc… sont très clairs sur le sujet et ne vous proposent que des fichiers Pure DSD et ne valident que certains rares DAC Pure DSD.

Ces fichiers DSD mais surtout aussi des machines travaillant 100% en DSD, sont en démonstration chez Hifi Link.

 


L’expérience DSD et écoutes

 

Chez Hifi Link nous avons fait les premières démonstrations de ces lectures Pure DSD lors du salon Art & Hifi 2017, mais nous avons aussi organisé des conférences sur ces sujets.
Nous avons reçu les formations et informations de la part de Bruno Putzey (qui connait très bien les convertisseurs ADC de chez Grimm Audio), de Native DSD et de Alex Peychev afin de pouvoir vous parler de tout ce processus et de démystifier tout cela.

Enfin, voici un jugement de Positive Feedback sur des albums en Pure DSD de Channel Classics:
Beethoven, Schubert and Stravinsky, all with Ivan Fischer and the Budapest Festival Orchestra. Teresa Goodwin is clearly touched by the sound our AD1 made possible:
« Sonically all three Channel Classics SACDs are amazingly realistic, with plenty of excitement, beautiful and comfortable analog-like sound. The midrange is the smoothest and most natural sounding I’ve heard yet with digital. The high frequency percussion instruments have that exciting « zing » one hears with the best analog, which sometimes is a little lackluster with some DSD ADCs, and too etched with some PCM ADCs, the Grimm DSD and Channel Classics have captured a perfect balance between energy, liveliness and comfortable sound. »

 

Depuis le mois de Décembre 2017, nous avons reçu nombre de clients qui viennent comparer leurs DAC (Métronome Technologie, DCS Vivaldi, Nagra HD DAC, Ayon, EmmLabs, Totaldac, MSB Diamond et MSB Select…) ce qui se passe à l’écoute est très intéressant !
Nous allons prévoir une session de 2 jours de comparaisons de convertisseurs haut de gamme, tous les DAC et fichiers DSD (mais aussi PCM) sont les bienvenus pour comparaison.

Nous vous proposons de venir vivre une expérience unique, une expérience inoubliable…
Il va de soit que pour entendre la différence, il s’agit d’avoir des chaines de grande qualité.

Back to list

Une réponse sur “Une expérience unique en HiFi le Pure DSD

  1. Francis dit :

    Effectivement mon MSB Diamond n’a pas résisté longtemps à la comparaison en DSD ce Jeudi et même en PCM il n’était pas au niveau.
    Merci d’avoir pris le temps pour ces écoutes, je reste troublé par l’écoute de Oscar Peterson en DSD, Magnifique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.