Gravure: (Cutting)
La gravure permet d’obtenir le Master (ou lacquer).

Le support vierge (en acétate) est placé sur une graveuse puis la tête de gravure reproduit le signal audio et grave, à l’aide d’un burin en diamant, sur un microsillon hélicoïdal depuis l’extérieur du disque vers l’intérieur.
Ici plus haut une machine à graver chez Abbey Road qui utilise entre autre une machine Neumann VMS-80 équipée de tête de gravage Neumann SX-74 (aussi appelé burin).

La gravure peut se faire en vitesse classique ou demi vitesse (half speed), en gravure directe depuis la prise de son des micros ou à partir d’une bande master analogique.

Un autre procédé DMM (Direct Metal Mastering) permet aussi d’obtenir le master sur un disque en métal (cuivre). Ce procédé permet d’avoir une meilleure fiabilité mais on perd un peu ce son « chaud » que propose le Lacquer.

Ce master est un positif.
Normalement il n’y a qu’un master pour une œuvre musicale.

Galvanoplastie:

Cette opération permet d’obtenir un moule père (Father) à partir du disque précédemment gravé.
Le moule père est un négatif.

On obtient alors des moules négatifs (moules « pères » ou « stampers ») qui serviront à la création des matrices principales de reproduction en métal (moules « mères » ou metal mothers).
C’est la « metal mother » générée qui permettra également la fabrication postérieure d’autres matrices si besoin (re-pressage).
La matrice mère est un positif.

La matrice mère permet de produire le stamper qui est donc un négatif.


Ici un stamper

 

Pressage:
Le pressage constitue la phase finale de fabrication des disques vinyle et se divise en 5 étapes:

1. On fixe les stampers de chaque face (A & B) sur les mâchoires de la presse hydraulique.
2. Les « labels » (vos macarons papier imprimés ou non) sont placés sur la presse.
3. Une quantité précise de polychlorure de vinyle (selon le choix d’un vinyle standard ou heavy), chaud et malléable, est placée entre les mâchoires de la presse hydraulique.
4. Sous l’action des plusieurs tonnes de la presse hydraulique, le disque vinyle (la galette) est moulée selon la forme des stampers et les labels (macarons papier) adhèrent au vinyle directement (aucune colle requise).
5. Le disque vinyle final obtenu fait l’objet d’un dernier ébarbage de précision avant de subir un contrôle visuel et d’être envoyé au conditionnement (où il rejoindra ses pochettes et sous-pochettes avant sa mise sous film).

La fabrication en video:


Qualité de vinyle:

Pour presser les disques, on peut utiliser soit du vinyle neuf soit de la récupération de vinyle

Une des astuces pour repérer un vinyle de qualité 1ere est d’observer la transparence du vinyle grâce à la lumière du jour.
Un vinyle de 1ere qualité laissera passer un peu la lumière, ce qui ne sera pas le cas sur du vinyle de récupération qui incorpore des impuretés.

Labels de haute qualité:

Les labels Classic Records avec leur Quiex SVP (Super Vinyl Profile), et Mobile Fidelity Sound Lab (MFSL) avec leur UHQR (Ultra High Quality Record), permettent d’aller encore plus loin dans le procédé.
Les disques UHQR sont pressés en 200 grammes sur du vinyle vierge de première qualité et limité à 5000 copies.

La version de Sgt Pepper des Beatles en UHQR (mastered par Stan Ricker) est incroyable et supérieure à la version classique de Mobile Fidelity (mastered par Jack Hunt).

Chez Hifi Link nous avons plusieurs disques gravés avec le procédé UHQR que vous pouvez écouter sur demande spéciale.

Grammage:
Le vinyle peut être en 140g, 160g, 180g ou 200g
Ce poids n’est absolument pas le reflet de la qualité de pressage.

Nombres de pressages:

1 laque (lacquer) permet de fabriquer une matrice père (Father).
1 matrice père permet de fabriquer 10 matrices mères (Mother)
Chaque matrice mère permet de fabriquer jusque 10 stampers.
Chaque Stampers peut permettre de fabriquer jusque 1000 disques vinyles.

 

 

Provenance d’un disque:

Grace aux indications sur le pourtour de l’étiquette:
A 3 Heures on a le stamper utilisé
A 9 Heures on a le mother utilisé
A 6 Heures on a le lacquer utilisé

Dans cet exemple à 3H on peut lire: « MDP »
Chez EMI UK ils utilise ce codage: G R A M O P H L T D (Gramophone Ltd)

G=1, R=2, A=3, M=4, O=5, P=6, H=7, L=8, T=9,D=0
Donc le vinyle marqué MDP, indique qu’il provient du stamper N°406

 

En espérant que cet article vous aidera à choisir vos vinyles!