Les actus Hifi Link

Nouveau Préamplificateur Modwright SWL 9.0 Anniversaire

Nous venons de recevoir le dernier préamplificateur de chez Modwright, le SWL 9.0 Anniversary Edition une réédition de réputé SWL 9.0 sorti il y a 13 ans.

(Petite anecdote pour le SWL: Dan Wright a finalisé le SWL 9.0 le jour de la naissance de son fils Spencer Wright qui pèse 9 livres, SWL 9.0 signie donc Spencer Wright Lbs 9.0)

Nous avons sélectionné ce préampli suite à discussion avec le concepteur Dan Wright qui nous indique que cette nouvelle version a été particulièrement soignée tant au niveau composants qu’au niveau finition externe.
Nous avons à faire à un préampli avec étage de sortie à tubes: 2 x 5687

Nouvelle façade, avec potentiomètre motorisé à la télécommande.
-Sélecteur d’entrée
-Mute
-Poussoir Home Theater (pour la fonction by pass)
-Sortie Casque

 

L’arrière de la machine:
-Deux paires de RCA pour la sortie
-Une paire de sortie Tape
-5 Paires d’entrées (dont une By pass Home Cinéma et une Phono)

 

 

Vue interne de la carte Phono compatible MM/MC ici en option.
Observez les micro DIP pour la sélection de la charge de la cellule.

 

Pour les tests, nous avons choisi l’une de nos plus belles enceintes actuelle: la Wilson Benesch ACT One Evolution P1

Le reste de la composition:
-Source: Esoteric N05
-Amplificateur YBA Passion et YBA Signature

 

Nous commençons avec un morceau des Beatles sur l’album Revolver 24 bits: Taxman

La voix de Paul Mcartney est réelle, les instruments bien distincts, la restitution est exemplaire.
Nous aimons ce morceau car les Wilson Benesch P1 sont capables d’une retranscription d’une clarté exemplaire que peu d’enceintes arrivent à restituer.
Avec le préampli Modwright on obtient cette clarté et un vrai naturel sur les voix et cordes.

 

Nous sélectionnons un second morceau de Patricia Barber, album Café Blue, titre Too Rich For My Blood

Là… Le Modwright nous permet d’avoir une extension rarement rencontrée, mais aussi un niveau de basse et une précision plus qu’étonnante !
Les cymbales sont d’une expression rare, les aigus filent avec une vraie aisance, le tempo est là.
La contrebasse à 1min40 offre une lisibilité accrue.
Tout simplement magnifique !

Nous laissons tourner un peu le Modwright pour le roder, mais les premiers résultats sont plus que prometteur, de manière sure ce sera un « Best Buy » pour sa catégorie de prix (rappelons le à 3690 euros).
Après avoir communiqué notre compte rendu à Dan Wright le concepteur, ce dernier nous confiait qu’il allait bien au delà du Modwright 36.5 de 1ere génération (préampli qui n’est plus au catalogue depuis 1 ans, remplacé par une nouvelle génération du 36.5).

En tout cas pour nous c’est un vrai coup de cœur, bravo Modwright pour cette édition très réussie !
Une seule chose: Impossible à ce prix de trouver mieux !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Back to list

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.