Les actus Hifi Link

Salon Hifi 2018 de Munich le compte rendu

C’est du 10 au 13 Mai 2018, sous le soleil que s’est déroulé le salon Hifi de Munich.

Voici un compte rendu des installations remarquables:

-Mola Mola:

Les amplificateurs Mono Mola Mola Kaluga à coté de la nouveauté: un Streamer / DAC !  Ils reprennent les magnifiques lignes de la marque, nos amplificateurs préférés sur toute la gamme B&W
Nous attendons les informations sur la disponibilité et tarifs.

 

-Ayon Audio:
La superbe marque Autrichienne présentait deux nouveautés: Le Ayon Spirit Evo (un super Spirit avec les KT150, des transformateurs de sortie très haut de gamme, une nouvelle gestion du volume et un nouveau étage d’entrée)
Il est annoncé à 9995 euros, en série limitée (10 pièces par mois seulement disponibles).

 

Autre nouveauté: le Crossfire Detla, utilisant 4 tubes AA82B (au lieu de 4 pour le Crossfire III), il sera proposé à 22995 euros.

Deux installations étaient proposées, soit autour des fameux amplificateurs Ayon Vulcan + Préampli Auris ou soit autour du Spirit Evo, les sources étant le streamer Roon Ayon S10 signature et le Ayon CDT II.
L’écoute avec le « petit » intégré Spirit Evo était troublante ! Quelle énergie, une écoute très organique et naturelle, un intégré très très bien placé en rapport musicalité / prix.

 

-Magnum Dynalab:

Superbes nouveautés chez le constructeur Canadien, des machines demi format: un streamer (compatible Roon, Qobuz et Tidal) et un DAC.


Mais aussi un nouveau tuner haut de gamme incluant un streamer DLNa avec les compatibilités Roon, Qobuz et Tidal est prévu, le MDS 809, son prix pour l’instant n’est pas défini.

 

Enfin un ensemble ampli intégré MD309 chez Magnum, ce qui est moins connu comparativement au fameux tuners FM de la marque (ici le tuner MD107).
Toujours un beau raffinement à la lecture comme à l’habitude.

 

 

-Lumin Audio:
Deux belles nouveautés chez le constructeur, le Lumin X1 (intégrant un nouveau DAC et une nouvelle alimentation), il se situe au dessus encore du Lumin S1.
Aussi un amplificateur le Lumin AMP (160w sous 8 ohms et 320w sous 4 ohms), les machines sont superposables, du plus bel effet.
Le rendu était fidèle et rapide, avec un bémol dans le grave pour les Vivid Audio, il est à noté que la pièce était trop exiguë pour que les enceintes puissent s’exprimer.

 

 

 

 

Innuos:

Deux nouveautés chez Innuos, le Innuos Statement c’est un Zenith haut de gamme avec une alimentation séparée (11000 euros en 1TB) et le Mini avec alimentation séparée optionnelle (alimentation proposée seule à 499 euros)

 

APL:

Alex Peychev était présent aux cotés de Wilson Benesch et Viva Audio avec le APL DTR MR (Drive), le DAC APL DSD MR et le streamer APL DNP SR (compatible Qobuz, Tidal, Roon, DLNa et airplay)
Les enceintes Wilson Benesch ACT one étaient pilotées par les électroniques à tubes Viva Audio qui n’avait pas assez de rapidité pour exploiter le registre grave de l’ACT one.
Par contre on pouvait capter l’élégance et le naturel des timbres des sources APL tout simplement sensationnel, nous avons rencontré des reviewers sur le salon qui étaient très étonné de la qualité de ces sources APL !
Vous pouvez découvrir ces sources aussi en compagnie des Wilson Benesch ACT one au show room Hifi link, vous n’en reviendrez pas…
Le reviewer Clement Perry de StereoTimes:
« It was nice running into Alex Paychev of APL HiFi showing his new DSD Master Reference DAC alongside Wilson Benesch. Info on the company’s website claim « The DSD MR as a  top-line Digital to Analog converter, specifically made for the most enthusiastic audiophiles who prefer true analog sound, comparable to state of the art vinyl. It is an all-hand-made boutique, designed and built with the best possible audio quality in mind, cost-no-object. Inspired by reference vinyl sound quality, the DSD-MR pleases with a very natural sonic character that is truly unique. From the quadruple DSD processing rate, to the differential Class-A tube output stage, the DSD-MR proves technology and refinement of the highest level. The DSD-MR is based on a modular design, allowing a cost-effective future upgradability of any internal stage. » Unfortunately, I didn’t get a chance to listen long enough to form an opinion on the sound. However, I’ve always been a long fan of APL HiFi products and think Paychev’s one heck of a designer especially when it comes to high-rez digital. « 

 

Wilson Benesch:

Ça y est le nouveau vaisseau amiral de Wilson Benesch a été présenté: la Eminence, elle était alimentées par les électroniques Ypsilon, le résultat était bon et est devenu excellent lorsque nous avons demandé de débrancher les subwoofers qui étaient mal réglés.
Comme à l’habitude chez Wilson Benesch: un respect des timbres absolu avec par rapport à la Wilson Benesch Résolution: un espace sonore plus grand, des graves avec encore plus d’impact, tout simplement excellent !
La nouvelle Eminence ne sera à portée de toutes les bourses puisque le tarif est connu depuis le salon: 160000 euros.

 

Nagra:

Superbe installation chez Nagra avec les Wilson Audio Alexia 2, alimentées par les HD amp et le HD préamp, aussi le tout nouveau Nagra HD DAC qui décode le DSD 256 mais aussi les nouvelles alimentations Nagra Classic PSU.

L’écoute est d’un vrai raffinement, posée et d’un dimensionnement très cohérent, probablement une écoute dans le TOP 3 de ce salon 2018 !

 

 

 

Superbe exposition chez Nagra des anciens lecteurs à bandes, Nagra I (1951), III (1957), IV S (1971) et le Nagra SN (1970 emporté pour la mission Apollo) avec les petits historiques associés:

 

 

Wilson Audio:

Les nouvelles enceintes de chez Wilson Audio, les TuneTot étaient sur le stand.

Les couleurs et finitions disponibles:

 

Audio Research:

Le nouvel amplificateur Audio Research 160M était visible ! Magnifique machine !

 

Esprit:

Esprit qui s’exporte de plus en plus dans le monde et Davis partageait la même salle.
Ici les enceintes Courbet alimentées par un intégré Gryphon, la source était confiée au Meitner MA1, le résultat était intéressant pour une enceinte à moins de 5000 euros, on reconnaissait vraiment la rapidité effectuation des câbles Esprit, très belle mise en œuvre !

Ci dessous une partie de la gamme Esprit qui présente les nouvelles séries 2018:

 

Mcintosh:

Superbe stand chez McIntosh comme à l’habitude, pas de nouveauté, hormis la très récente platine vinyle MT2 (en photo ci dessous) et les nouveaux bloc de puissance MC611.

 


Des nouveautés sont annoncées pour la rentrée, notamment un nouveau streamer MS500 et un nouveau lecteur CD/SACD: le MCD600.

Ci dessous les tous derniers Mcintosh MC 1.25KW

 

 

Torus Power:

Une nouvelle série intermédiaire entre les TOT et les AVR fait sont apparition, nous attendons les informations techniques et tarifaires pour les intégrer au catalogue.

 

Aussi 2 modèles de Torus Power AVR étaient ouverts afin que le constructeur canadien puisse expliquer les choix techniques de leur conception, on apercevait les transformateurs de le marque Plytron, ce qui se fait de mieux sur le marché !

 

Kaiser:

Kaiser audio présentait sa nouvelle bibliothèque, la Furioso Mini avec le tweeter à ruban (la paire devrait se positionner aux alentours des 10000 euros) alimentée par les excellentes électroniques Kondo. (On aperçoit aussi en arrière plan la Kaiser Chiara)

 

Et la plus grosse installation avec les Kaiser Classic et les électroniques Kondo, très bon résultat, on notait juste un souci de fusion des registres entre les aigus et le médium, qu’on ne peut expliquer car à l’habitude ces Classic sont irréprochables.

 

Project:

Le constructeur autrichien, proposait un stand ou quasiment toutes les platines étaient exposées.
Un zoom sur les éditions spéciales, 3 éditions des Beatles:

 

Ci dessous la nouvelle platine Pro Ject « Yellow Submarine »

 

Ci dessous la 2Xperience SB Beatles Sgt Pepper’s:

Ci dessous l’édition Beatles Sgt Pepper’s Essential III:

 

Ci dessous l’édition Beatles Recodplayer:

 

Et enfin l’édition Rolling Stones Pro Ject Debut III: (qui existe en noir ou en blanc)

 

Verity Audio:
Les Verity Audio Sarastro IIS éteint présentés et connecté en alternance entre des amplis Audio Flight (le mariage n’était absolument pas réussi, la musique était sous tension voir se mettait à hurler) et les nouvelles électroniques Verity Audio Montsalvat, dans ce dernier cas l’écoute était vraiment agréable, un contrôle du grave extraordinaire, le seul bémol étant les tarif des machines. Le préampli PRE2 devrait être proposé à 35000 euros et le bloc stéréo 2X60W en classe A, AMP60 à 58000 euros, tarifs très élevés tout de mème !

 

YBA:

Un nouvel amplificateur intégré A200 intégrant un DAC et une réception Bluetooth et un nouveau pré phono PH100 (ici en noir sur la photo) dans la gamme héritage qui verront le jour en septembre 2018, l’intégré A100 sans DAC reste bien sûr au catalogue.

 

 

Hegel:
Un nouvel intégré haut de gamme a été présenté: le Hegel H590.
Il développe plus de 300 watts par canal sous 8 ohms. Sa connectique comprend des entrées analogiques asymétriques sur prises RCA et symétriques sur XLR. Un convertisseur est également intégré avec des connexions optiques, coaxiales et USB.
Le Hegel H590 intègre un lecteur réseau compatible AirPlay et DLNa, il est doté d’une liaison Ethernet.
Prix annoncé: 10 000 euros.

 

Audio Desk:

Enfin Audio Desk propose l’adaptateur 45 Tours pour sa laveuse vinyles à bain ultra sons et lavage mécanique combinés.

 

B&W et Audioquest:

Sur le stand Audioquest on pouvait écouter un assemblage des câbles et des électroniques Sugden (ici Audioquest à choisi de ne pas les montrer) sur des BW 800D3.
Le résultat était très bon, un excellent contrôle du grave ! Seule l’aigu était tres legerement accentué mais très bon set up de l’équipe AudioQuest.

William Low le PDG de Audioquest était sur place et nous avons eu la chance de l’accueillir au showroom ce Jeudi 17 Mai avant son retour au USA.
Il nous a longuement parlé des nouveaux filtres Audioquest Niagara 5000 et 7000 que nous vous présenterons bientôt.

Les bandes Magnétiques et les Magnétos à bandes:

Les magnétos à bandes, les bandes sont de retour c’est sur, on les apercevait sur plusieurs stands, pour de nouvelles machines mais aussi en utilisation chez de nombreux constructeurs.
La bande provoque une vraie émotion à l’écoute (nous utilisons aussi des magnétos à bandes au show room Hifi Link lors des portes ouvertes ou sur demande).

Ici le modèle de chez Metaxas:

Chez Ballfinger trois nouveaux modèles était en écoute (pro et semi-pro), un qualité de fabrication hors normes !

 

Ci dessous le Studer A812 utilisé chez TAD:

 

Ci dessous, le mythique Studer J37 utilisé dans la salle CEC:

D’autres comme le constructeur d’enceintes Joseph Audio, utilisait aussi les bandes magnétiques pour la source.

Des constructeurs de mobiliers proposent aussi des intégrations pour les magnétophones Revox, ici un bel exemple chez Apriori.

 

Mais vous nous direz, mais ou je me fourni en bandes ?  Et bien coté bandes vierges, nous avons la chance d’avoir à Avranches en France le constructeur Recording the Master, l’entreprise alimente 80% du marché de la bande.
Même les musicassettes ressortent !

 

Ci dessous une partie des bandes du catalogue Recording the Masters en pro ou semi-pro:

 

JBL:

Enfin un petit clin d’œil à JBL, qui ressortent une enceinte tout droit venue des années 70, la JBL L100 !
L’écoute n’était pas d’un grand niveau, mais nous trouvons l’objet sensationnel ! Observez les mousse de protection « 3D » comme en 1970 !

Back to list

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.